Trappes, la loi est-elle la même pour tout le monde ?

Standard

Nicolas Bernard-Buss a été embastillé pour sa liberté de conscience. Ce qui est un délit très grave, car il va à l’encontre de notre gouvernement omniscient. Orwell revient vite.

La France de 2013 n’est plus une démocratie, car la liberté de conscience est bafoué par celle qui ne tolère pas qu’on puisse oser penser différemment d’elle.

La “justice” aux ordres et le doigt sur la couture (Elle clame sont indépendance. Ces gens ont un humour incroyable) condamne aveuglément la liberté de conscience et les forces de répressions policières gazent comme au bon vieux temps (Ah le Vel d’Hiv…) quand vous vous opposez à une loi qui détruit la société Française.

Mais quand vous avez la bonne couleur de peau (toute sauf blanche) vous pouvez caillasser les policiers, on vient simplement vous disperser. Les non-blanc ont le droit de manifester comme ils le veulent et en faisant tout les dégâts qu’ils souhaitent. La république est bienveillante pour eux et ne demande pas de déclaration préalable de manifestation. Le racisme anti-blanc triomphe.

Mme TAUBIRA est heureuse.

Elle ne poursuivra pas et sera clémente pour les, seulement, 4 plus violent qui ont été gentiment invités à venir donner leurs noms. Face aux gens de couleurs, les policiers ont toujours torts et sont toujours violent. Alors que quand vous êtes blancs, en famille avec des enfants, ils ont le droit de gazer, frapper et embastiller manu militari. Ils ne font qu’appliquer les ordres du gouvernement.

Je pense que ce sont ces voyous qui ont raison, ils voilent les femmes comme cela elles ne parlent pas et ne votent pas des lois qui détruisent la société. De plus, ils sont garant qu’il n’y aura pas une industrialisation des naissances avec des femmes objets pour satisfaire les désirs égoïste de ceux que la nature empêche de se reproduire. La nature a tort, ce sont nos gouvernants omniscient qui ont raison et font un “homme nouveau et moderne”.

Il est vraiment dommage que Mmes TAUBIRA et BELKACEM ne soient pas voilé avec la burqa. Vive l’égalité des femmes voulue par nos gouvernants.

Vive la “justice” égalitaire entre les races et les différentes visions de notre société.

Effectivement, en 2013, il y a une république une et indivisible qui fait que:

“Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir”

Notre très chère éducation national n’apprend plus les fables de La Fontaine, c’est ringard et beauf comme diraient les “modernes”.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s