Où se trouve le fascime ?

Standard

Lu aujourd’hui, sur la montée des parties politique extrêmes, dans un news magazine qui se croit intelligent:

” Le contexte de crise économique, sociale, morale, offre à ces formations attrape-tout une occasion unique de rallier les déçus de tout bord”.

Et si au lieu de pérorer sur les “attrape-tout”, ce super journaliste se posait des questions sur la crise économique, sur sa propre moralité et son comportement social. S’il interrogeait les politiques et les bureaucrates sur ce qu’ils ont apporté à la société, sur les progrès qu’ils ont réalisé, ne serait-ce pas le début d’un changement des comportements asociales ?

Il faut des questions simple et des réponses simple.

Le fascisme ne passera pas (et les écolo-fasco, aussi)

Advertisements